Pas trop du genre expressif… Moi le réservé, mais je me lance.

Une sortie au goût si particulier, une présence à fleur de peau… Pas une minute je n’ai cessé de penser à toi, bientôt un an que tu es parti, te voilà dorénavant à mes côtés, même si j’aurais aimé que tu sois présent pour une virée en nivernais. De là haut, je sais que tu me regardes, j’en doute pas, je continuerai avec toi, je t’aime Antonin.

Merci à son papa, sa maman et sa p’tite soeur Fanny de continuer à faire vivre Antonin. Merci à Quentin d’avoir rallié en nivernais cette magnifique tenue.

2020, j’y serai… à la “TrainHard Classic“.

#trainhard

Posté par Lucas Gillon