“Et si en cette période ce n’était pas le Père Noël qui descendait du ciel, mais un proche parti trop tôt.”

Je pense tous les jours à toi, en cours, quand je réfléchis à nos projets, à notre complicité, à notre superbe amitié, à nos fous rires, à nos sorties, à nos photos, à notre bus… À chaque instant de mes journées, je pense à toi, à nous, et toujours la même conclusion, une énorme injustice et un manque terrible.

Je n’ose imaginer cette sensation, cette  douleur pour tes parents, ta sœur, tes grands parents ou encore à tes cousins et cousines. Je leur souhaite beaucoup de courage pour cette première fête de Noël sans toi, et beaucoup d’amour.

Malgré ton absence, tu seras toujours présent à travers les personnes qui t’ont aimé, qui t’aiment et qui t’aimeront. Bon Noël à toi, dans ton paradis où tu es maintenant, bon Noël à tous malgré cet accident de cauchemar.

Posté par Justine Landi